themes/default/item_post.html.twig

Heat Waves, Coup de Coeur Nouveauté de la semaine

A l'antenne, tous les mercredis à 10h30 avec Laetitia

Glass Animals est indéniablement un groupe qui monte !

  • Par: laetitia
  • Date:

Les Londoniens de Glass Animals sont de retour depuis fin 2020 avec leur 3ème album Dreamland dont est extrait 'Heat Waves', notre coup de cœur de la semaine !

Après de nombreux déboires, notamment un accident grave du batteur, le groupe "is back" après 4 ans. Le morceau 'Heat Waves' nous emmène en balade à Hackney dans l’est de Londres. Le morceau electro-pop auquel s’ajoute des sonorités hip-hop, est délicat et planant. Le titre confirme que Glass Animals est un groupe qui monte.

À l’évocation de Dreamland, Dave Bayley, chanteur et guitariste du groupe, ne cache pas sa nostalgie : « Lorsque j’avais huit ans, j’avais une enseignante qui me disait toujours : « Réveille-toi, tu rêves encore, Allons ! ». Aujourd’hui encore, je rêve constamment et cette image est toujours ancrée en moi, surtout lorsque j’écrivais l’album. Je rêvassais beaucoup et ressassais ses mots dans ma tête durant tout le processus ».

'Heat Waves' parle du fait qu’on ne peut pas rendre tout le monde heureux et qu’on ne peut pas toujours gagné mais ce n’est pas grave. On attend souvent d’être fort et de ravaler notre chagrin. Echouer est souvent considérer comme une faiblesse alors on essaie de cacher nos émotions en regardant les écrans, en jouant au jeux vidéos, en buvant ou en prenant de la drogue. Alors qu’être vulnérable est quelque chose de positif. (…) " De nos jours, il n’y a plus de place pour tout ça…" a expliqué le groupe.

Dans le clip, Dave Bayley traverse en plein confinement le quartier de Hackney avec trois télés. Filmé par les voisins du chanteur avec leurs téléphones, 'Heat Waves' est aussi ''une lettre d’amour à la musique live'' qui a manqué pendant le confinement, et qui manque toujours dans de nombreux endroits touchés par l’épidémie!

Découvrez le clip :